L'hydrogène et son écosystème, énergie du futur ? English Free Members only

L’électromobilité apparait comme la réponse permettant d’engager la décarbonation des transports. Elle est au cœur d’enjeux environnementaux, économiques et sociétaux. 

Quand on parle d’électrification des transports de quoi parle-t-on ? Tout d’abord de véhicules hybrides (mild, full, plug-in) associant un moteur à combustion interne et une batterie et ensuite de véhicules électriques. Dans un véhicule électrique, le stockage de l’énergie peut soit se réaliser au sein exclusivement d’une batterie (VE actuellement déployés), soit en combinaison avec une pile à combustible alimentée en hydrogène (premiers véhicules sur nos routes depuis 2014).

Au même titre et en complémentarité du traditionnel VE à batteries, le véhicule pile à combustible (FCV) doit trouver sa place dans l’électromobilité. En particulier les véhicules devant disposer d’une grande autonomie, d’un fort taux de disponibilité, ou d’une plus grande utilisation d’énergie, sont de très bons candidats à la mobilité hydrogène.

Des challenges économiques et techniques sont toutefois à relever au niveau des sous-systèmes embarqués (stockage d’hydrogène, système pile à combustible…) mais également au niveau de la production et de la fourniture de l’hydrogène.

INGENIEURS DE L'AUTO SE DIGITALISE

 

 

La revue Ingénieurs de l’Auto est maintenant diffusée en print et on line. Une grande première pour la SIA avec ce numéro 865, disponible au format numérique.

Cette version digitale sera, à chaque numéro, réservée aux membres de la SIA abonnés.

Exceptionnellement pour ce premier numéro on line, et en lien avec la situation de confinement et de télétravail de beaucoup d’ingénieurs de notre industrie, la version digitale du numéro de Mai est accessible à tous.

 

DÉCOUVRIR LA REVUE