Groupes motopropulseurs du futur pour une mobilité à faibles émissions de carbone English Free

  • Category Conference presentation
  • Edition SIA
  • Date 03/28/2018
  • Author Ralph SALIBA, Juergen MANNS, Carsten VON ESSEN - IAV
  • Language English
  • Type PDF file (4.99 Mo)
    (Downloadable immediately on receipt of online payment)
  • Number of pages 55
  • Code 2018-CNAM-03
  • Fee Free

Les demandes croissantes pour une réduction globale des gaz à effet de serre influencent de plus en plus le développement des groupes motopropulseurs (GMP) automobiles.

Alors que les ingénieurs travaillent intensément pour développer et introduire à plus grande échelle les véhicules électriques hybrides (HEV) et à batterie (BEV), d'autres facteurs extérieurs à l'industrie automobile influencent le succès de la mobilité électrique. 

Concernant la réduction de CO2 par exemple, l'infrastructure de recharge des véhicules électriques, la taille et le coût des batteries, la production d'électricité et enfin les aspects légaux et fiscaux, contribuent à la décision finale d'un client sur l’achat ou non d’un véhicule électrique.

Dans cette présentation, trois axes différents vers une mobilité à faible émission de carbone sont montrés :

  • Moteur à combustion avec e-carburant
  • GMP à pile à hydrogène
  •  Véhicule électrique pur

 

Les avantages et les inconvénients de ces trois technologies sont présentés pour différents critères tels que les émissions, les coûts, le kilométrage, le remplissage, les infrastructures, etc...

Enfin, il est exposé comment les demandes légales et les incitations peuvent influencer la part de marché des différents groupes automobiles.

INGENIEURS DE L'AUTO SE DIGITALISE

 

 

La revue Ingénieurs de l’Auto est maintenant diffusée en print et on line. Une grande première pour la SIA avec ce numéro 865, disponible au format numérique.

Cette version digitale sera, à chaque numéro, réservée aux membres de la SIA abonnés.

Exceptionnellement pour ce premier numéro on line, et en lien avec la situation de confinement et de télétravail de beaucoup d’ingénieurs de notre industrie, la version digitale du numéro de Mai est accessible à tous.

 

DÉCOUVRIR LA REVUE