Impression 3D Free Members only

La quatrième révolution industrielle est en cours. Numérique, elle transforme la production industrielle, apportant connectivité des machines, automatisations flexibles, une meilleure gestion des flux de produits et de commandes. La fabrication additive fait partie intégrante de ces évolutions. Son grand avantage par rapport à d’autres procédés de production de pièces est la réalisation de pièces aux formes complexes puisque la technologie ne nécessite pas de moule. Cela permet d’optimiser le design industriel des pièces en vue de réduction de masse et de réduction du nombre de sous-assemblés pièces pour obtenir des gains de temps d’assemblage. La personnalisation et la talle de production ‘lot 1’ sont évidemment une des promesses clés de la technologie.

Cela fait de nombreuses années que l’industrie automobile utilise la fabrication additive au moyen de la stéréo-lithographie, principalement pour des prototypes design.

Cependant, à mesure que l’industrie de fabrication additive avance en maturité technologique, la question se pose quant à l’utilisation de ces technologies à des échelles plus industrielles et automobiles.

A ce titre Renault utilise la fabrication additive plastique pour le prototypage rapide, tant pour la série que la F1 et explore les possibilités de l’impression 3D métallique au travers des projets de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile).

Par ailleurs, la PFA, avec le support de l’Alliance Industrie du Futur, a lancé 10 projets/actions afin de robustifier l’approche de l’industrie automobile sur cette technologie, notamment en vue de confirmer un réel intérêt pour :

  •  une application dans les outillages industriels,
  • des applications sur véhicule industrialisé petites séries,
  • mais aussi la promesse d’un design optimisé pour la fonction, voire intégrant des hybridations.


La gestion du savoir est aussi un thème clé que les acteurs de la PFA et de l’AIF vont contribuer à consolider, afin de permettre à cette technologie qui recouvre plusieurs industries de s’accélérer en maturité par une meilleure maitrise de son utilisation industrielle et de ses impacts produits.

INGENIEURS DE L'AUTO SE DIGITALISE

 

 

La revue Ingénieurs de l’Auto est maintenant diffusée en print et on line. Une grande première pour la SIA avec ce numéro 865, disponible au format numérique.

Cette version digitale sera, à chaque numéro, réservée aux membres de la SIA abonnés.

Exceptionnellement pour ce premier numéro on line, et en lien avec la situation de confinement et de télétravail de beaucoup d’ingénieurs de notre industrie, la version digitale du numéro de Mai est accessible à tous.

 

DÉCOUVRIR LA REVUE