Les défis de la Réalité Virtuelle dans le monde automobile Free Members only

L’avènement de la Réalité Virtuelle bouscule notre monde quotidien. Si la technologie des casques de réalité augmentée remonte à la fin des années 1960, la première introduction grand public par Nintendo date de 1995 et a été plutôt un échec, dû aux maux de tête induits par un usage prolongé.

La technologie CAVE, arrivant juste les années suivantes, visait déjà plutôt des applications industrielles ou académiques, à la fois pour des raisons de coûts et de complexité d’utilisation satisfaisante. Elle s’est répandue progressivement dans l’industrie, notamment dans le monde automobile, en particulier pour les études d’architecture de véhicule ou encore la conception de l’ergonomie du poste de conducteur. C’est la technologie des projecteurs 4K à haute qualité, qui a pu étendre l’usage à l’éclairage intérieur ou le style. La rentabilité de ces techniques est maintenant démontrée, mais déjà mise en difficulté par l’arrivée des casques de réalité virtuelle à bas coût, avec des capacités actuelles de visualisation moindres, mais en croissance continue.

Cette présentation dresse un état de l’art de la Réalité Virtuelle dans le monde automobile depuis les années 2000 et des usages principaux actuels et futurs, tels que l’on peut les prévoir à partir des éléments d’évolution à notre disposition aujourd’hui. Elle présente les défis majeurs aussi bien en termes de confort et d’efficacité d’usage, qu’en termes d’enjeux sociétaux et économiques, au regard des outils d’ingénierie collaborative déployés progressivement à l’avenir.

INGENIEURS DE L'AUTO SE DIGITALISE

 

 

La revue Ingénieurs de l’Auto est maintenant diffusée en print et on line. Une grande première pour la SIA avec ce numéro 865, disponible au format numérique.

Cette version digitale sera, à chaque numéro, réservée aux membres de la SIA abonnés.

Exceptionnellement pour ce premier numéro on line, et en lien avec la situation de confinement et de télétravail de beaucoup d’ingénieurs de notre industrie, la version digitale du numéro de Mai est accessible à tous.

 

DÉCOUVRIR LA REVUE