Conférence Membres : Les enjeux de l'Economie Circulaire pour l'Automobile du futur French

  • 24 Octobre 2018
  • Paris
  • Réservé aux membres

Retour sur la conférence

 

La conférence a montré l’état de l’art du recyclage des véhicules en fin de vie et du cas particulier des plastiques. L’évolution des véhicules a un impact sur le recyclage, des verrous doivent être levés mais des opportunités sont également suscitées.

 

Conférenciers :

Fabrice Abraham – Expert Recyclage et Économie Circulaire - Groupe Renault

Sophie Richet -   Responsable Ecoconception - Groupe PSA

 

L’économie circulaire vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact de la production industrielle sur l’environnement. Cette façon de concevoir récente n’est pas sans conséquence au moment du choix des matériaux et une vision sur la fin de vie des produits est nécessaire. Sophie Richet ajoute : « L'enjeu est de trouver les meilleurs compromis et l’allongement de la durée de vie est un axe fort. »

 

Le recyclage est réglementé depuis juillet 2015 par une directive européenne qui fixe la limite inférieure de réemploi de pièces et de récupération de matière à 85 % de la masse des véhicules et la valorisation à 95 %. Le taux de recyclage de quelques équipements est très élevé, tels les pots catalytiques ou les batteries de démarrage, alors que celui de certains matériaux reste très bas, c’est le cas des polyamides (PA), des caoutchoucs (hors pneus) ou des mousses polyuréthane.

 

Une voiture comprend 18 % de plastique en moyenne. Leur diversité est nécessaire afin que les composants remplissent leurs fonctions convenablement (sécurité, durabilité, résistance, odeur, et.). L’industrie automobile intègre près de 66 % de polypropylène, un polymère qui se prête facilement au réemploi. Mais de nombreux verrous freinent encore le déploiement des plastiques recyclés : stabilité des caractéristiques matière, pérennité des flux matière ou coût de la filière.

 

L’économie circulaire doit également prendre en compte les évolutions nécessaires de l’automobile. Le remplacement des matériaux apporte de l’allègement mais les composites posent problème en raison du coût élevé de leur recyclage. Quant aux batteries des voitures hybrides et électriques, Fabrice Abraham indique : « Les constructeurs vont multiplier par 2 leur durée de vie grâce à un second emploi et des filières de recyclage compétitives doivent être développées, notamment en ce qui concerne le cobalt, le nickel ou le lithium. » La dépendance aux terres rares doit être réduite par substitution, l’emploi de métaux critiques étant accru sur les véhicules électriques, connectés ou autonomes.

 

Télécharger la présentation

Présentation

Dans les médias et pour le grand public, l’économie circulaire est de plus en plus un sujet d’actualité : allongement de la durée de vie des produits, réparabilité des objets, limitation des ressources primaires, recyclage des produits et surtout des plastiques, tension sur l’approvisionnement des matériaux stratégiques…

En Europe, l’automobile est l’un des produits qui se recycle le plus : 85% du véhicule est recyclé et seul 5% de sa masse finit en centre d’enfouissement. Dans un futur où les véhicules seront électriques, autonomes et connectés, il est probable que leur composition matières sera modifiée et donc leur recyclabilité. De même, l’allègement apportera des ruptures matériaux qu’il faudra anticiper.

D’un autre côté, les matières issues du recyclage sont un vrai potentiel de valeur pour réaliser les nouveaux véhicules et se désensibiliser aux cours des matières premières tout en sécurisant nos approvisionnements.

L’économie circulaire apparait donc comme l’un des principaux moteurs pour réduire la dépendance aux matières primaires, pour optimiser les flux de matières tout en développant de futurs métiers.

L’objectif de cette conférence était de montrer l’état de l’art du recyclage des véhicules en fin de vie, les actions d’écoconception mises en œuvre associées aux nouveaux défis et difficultés, et de les envisager comme de vraies opportunités.

ConférencieRS

Fabrice ABRAHAM Expert Recyclage et Économie Circulaire - Groupe Renault
Sophie RICHET -   Responsable Ecoconception - Groupe PSA

 

DEROULEMENT DE LA SEANCE

La conférence a démarré à 18 h30.

 A l'issue de celle-ci, les participants ont pu échanger avec les intervenants et prolonger le débat autour d'un verre de l'amitié jusqu'à 20h30.

Lieu & Accès

 

Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA)

2 Rue de Presbourg - 75008 PARIS

Amphithéâtre

 

  • Picto_RER_LigneACharles de Gaulle Etoile
  • ParkingParking  Marceau à proximité