Atelier : La capitalisation des savoir-faire French

  • 30 Mai 2019
  • sIA, Suresnes
  • Réservé aux membres

Présentation

CONTEXTE / OBJECTIF

Afin d’éviter la tragédie du poulpe (le poulpe est un animal très intelligent qui dominerait certainement les mers s’il n’avait pas à tout réapprendre à chaque génération), les entreprise se doivent de capitaliser leur savoir-faire :

  • pour continuer à inventer (ou produire) des solutions « qui marchent »,
  • pour éviter de refaire dans un projet de génération N+1, les mêmes erreurs que celles qui avaient été solutionnées dans un projet de génération N,

ceci dans un contexte de fort turn-over interne, externe ou générationnel.

 

En 2010, la section "Fiabilité – Qualité – Sécurité" de la SIA avait déjà publié un document sur le sujet. Néanmoins, force est de constater que 9 ans plus tard, cette problématique est toujours d’actualité et de nombreuses questions restent sans réponses évidentes :

 

  • En fin de projet :
    • Qu’écrire dans la synthèse du projet : tous les problèmes ou uniquement les + importants, les solutions trouvées ou juste le descriptif du problème ?
    • Comment écrire le « bêtisier » : de façon globale, de façon détaillée, renvoyer vers un autre document ?
    • Comment rédiger le titre : de façon globale ou très précise ?
    • Comment choisir les mots clefs ?
    • Pour les sociétés internationales : dans quelle langue l’écrire (en anglais ou dans la langue maternelle des « rédacteurs ») ?

 

  • Pendant le projet :
    • Comment valider une solution, s’assurer que ce n’est pas une mauvaise solution et/ou que cette solution n’avait pas déjà été imaginée ?
    • Comment choisir les « assesseurs » ?
    • Quand s’assurer de la pertinence ou non des solutions développées : lors de revues de projet, au jour le jour, … ?

 

  • En début de projet :
    • Comment savoir s’il existe des écrits sur un sujet donné ?
    • Comment ne pas « crouler » sous les informations ?
    • Comment choisir ses mots clefs pour retrouver les écrits des anciens ?

 

Pour débattre de tous ces sujets  - voire proposer quelques solutions - la SIA vous propose de participer un atelier où pourront être débattues et échangées les questions / réponses / remarques / expériences sur ces questions.

 

 

A qui s'adresse cet atelier ?

Cet atelier s’adresse aussi bien aux acteurs des projets (concepteurs, chefs de projets, …) qu’aux managers techniques (responsables métiers) ou aux gestionnaires des ressources humaines et /ou gestionnaires des systèmes d’information.

 

Cet atelier est strictement réservé aux membres de la SIA et aux collaborateurs des entreprises membres de la SIA en tant que personne morale.

Entrée gratuite.

Nombre de places limité à 25 personnes.

 

 

DEROULEMENT

L'atelier se déroulera de 13 h 30 à 17 h 30.

 

Trois exposés témoignages permettront  d’illustrer la problématique et de lancer les débats.

L'atelier sera animé par Vincent OZOUF, consultant formateur EQS/SIA.

 

13:30     Accueil café / Tour de table

     
14:00  

Jean-Charles SARBACH, directeur technique de la FIEV, qui avait participé au groupe de travail qui, en 2009, avait rédigé le document collaboratif sur la capitalisation, en fera un résumé et fera partager ses ressentis sur le sujet. 

     

14:30

 

Pour Philippe COLOMBO, strategy and business manager chez Volvo, la capitalisation de la connaissance  est un sujet épineux pour bon nombre d'entreprises, et Volvo n'y échappe pas.

En effet, pour bon nombre d'employés, la connaissance est perçue comme individuelle et elle sert de pouvoir. Ne parlons pas non plus de la confusion quasi systématique entre connaissance et information qui est amplifiée par les adeptes du « OK Google ». Pas besoin de gérer la connaissance avec un bon moteur de recherche, on retrouve tout ! C’est dans ce contexte là que Volvo a mis en place un processus de capitalisation et de réutilisation de la connaissance de l’ingénierie de ses produits. Lors de sa présentation, Philippe COLOMBO développera les notions de « Knowledge Ownership », communautés de pratiques, validation du savoir, et réutilisation du savoir.

     

15:00

 

Daniel HUMBERT-DROZ, Directeur Qualité - Process Robustness, chez Faurecia, présentera le processus mis en oeuvre par Faurecia pour :

 - collecter et traiter l'information des retours d'expérience afin de réduire les risques d'occurence et informer un réseau mondialisé,

- générer un système permettant la mise en oeuvre d'actions pour l'amélioration continue des produits et processus.

     
16:00   Débat / Échanges entre les participants sur les différents points abordés
     
17:30   Fin de l'atelier

Inscription

Cet atelier est réservé aux membres de la SIA (membres individuels ou collaborateurs des sociétés membres  en tant que personnes morales).

 

Le nombre de places est limité à 25 personnes. Les inscriptions seront prises par ordre d'arrivée.

 

Les organisateurs se réservent la possiblité de vérifier que les participants répondent bien aux critères définis dans le paragraphe "A qui s'adresse cet atelier ?" et de limiter les participants d'une même société de manière à assurer la représentativité des différents constructeurs et fournisseurs.

Lieu & Accès

Société des Ingénieurs de l'Automobile

79 RUE JEAN-JACQUES ROUSSEAU
92158 SURESNES CEDEX
FRANCE

  • Phone01 41 44 93 70
  • Fax01 41 44 93 79
  • TramwayTramway 2Suresnes Longchamp
  • BusBus 241Bus 244Rue des Bourets - Pont de Suresnes
  • SNCFVia Saint-Lazare : direction Saint-Cloud / Versailles Saint-Quentin - Arrêt Suresnes Mont-Valérien

Parkings à proximité :

Parking Zenpark Pont de Suresnes - 13 Boulevard Henri Sellier - 92150 Suresnes

Vinci Park Services - 20 Rue Etienne Dolet - 92150 Suresnes

Parking Henri IV - Place Henri IV - 92150 Suresnes
Parking Indigo Hôpital Foch - 39 Rue Merlin de Thionville, 92150 Suresnes

Hôtels à proximité