Une nouvelle gouvernance pour la SIA

L’Assemblée Générale ordinaire annuelle de la SIA s’est tenue le 10 avril. A cette occasion le rapport moral,  le rapport financier comme les comptes 2017 et le budget 2018 ont été approuvés à l’unanimité.

L’Assemblée générale a approuvé l’élection de 9 nouveaux administrateurs élus pour un mandat de 3 ans :

  • Pour les Constructeurs : Virginie Huguon au nom du Groupe PSA,  Jean Claude Leflour et Marc Pajon au nom du Groupe Renault ,
  • Pour les Equipementiers – Manufacturiers – Sociétés d’ingénierie : Olivier Imberdis au nom de IAV, Thierry Pommier-Petit au nom de Continental et Thierry Trevalinet au nom de AVL
  • En tant que personnalités qualifiées : Marc Mortureux au nom de la PFA, Philippe Aumont, gérant de la Sarl SIA et Trésorier et Jean Luc Maté au nom de Toulouse Tech et Automotech.

 

 

Le nouveau Conseil d’administration  plus représentatif de la réalité de la filière a élu son nouveau Bureau, présidé par Jacques Graizon, avec Michel Faivre Duboz et Philippe Aumont Vice-présidents et trésoriers , Fréderic Martin et Delphine Neige pour représenter les constructeurs, Jean-François Bérard et  Patrick Sega les équipementiers et Marc Mortureux en tant que personnalité qualifiée représentant la filière dans son ensemble et son nouveau mode de fonctionnement.

Jacques Pinault est conseiller du Bureau, Claude Cham président d’honneur de la SIA et Hervé Gros directeur général.

Les meilleurs résultats 2017 que ceux inscrits au budget en début d’année  ont permis d’amorcer le début du rééquilibrage années paires / impaires, notamment par la création de nouveaux congrès et journées d’études.

La reconnaissance de l’expertise SIA comme bras armé des événements technologiques et de l’attractivité de la filière automobile en France a été amplifiée par le succès de ses manifestations et leur promotion avec près de 1500 participants, une hausse importante par rapport à 2015, année de référence, et par le succès grandissant de ses conférences mensuelles.

La SIA a pu conforter ses relations notamment avec la PFA à travers les différents Comités ou Conseils Techniques dont elle assure l’organisation et le secrétariat général et technique depuis 2012 et renouvelée pour 2018 dans le cadre d’une réorganisation et optimisation du mode de fonctionnement de la filière sous l’égide de la nouvelle PFA.

En 2018, il conviendra de travailler à l’organisation de grands congrès thématiques axés notamment sur les révolutions technologiques en cours dans notre secteur : Véhicule connecté, Véhicule Autonome et Energies alternatives (électrique, hybridation …) ou encore les nouveaux usages et service et la production digitalisée.

Si l’ensemble de nos activités a pris appui sur les seules 5 sections techniques actives, 2017 a été propice à une reconfiguration de la gouvernance de la SIA et à la transformation de ses sections techniques traditionnelles en 13 Communautés d’Experts homogènes dans leurs apports et livrables à la filière. Elles seront  mises  en place tout au long de l’année 2018 avec le soutien sans faille des grands groupes têtes de pont de la filière.

En termes de communication, la refonte de la revue des Ingénieurs de l’Auto en 2017, de la newsletter et du site début 2018, comme la mise en place de nouveaux outils écrits et vidéos pour les réseaux sociaux sont autant d’actions porteuses des activités de la SIA afin de bien positionner notre société savante dans son époque. Afin qu’elle soit, plus que jamais, reconnue comme un acteur des mutations technologiques de la mobilité du futur, crédible et neutre au profit de tous.

La SIA dans les années à venir se doit d’attirer de plus en plus de jeunes ou moins jeunes adhérents, de nouvelles entreprises partenaires comme les sociétés d’ingénierie, les start-up et les écoles, en démontrant chaque jour, par ses activités et sa communication, sa valeur ajoutée à la réflexion sur le futur de l’Automobile.