Une 1ère édition très prometteuse pour le Congrès SIA Multimatériaux pour l'allègement

Le bon matériau au bon endroit pour répondre aux exigences de l’allégement

Les 29 et 30 mars 2017 s’est tenue à l’ESTACA – Paris Saclay la 1ère édition du congrès SIA Multimatériaux pour allègement organisé par la SIA et sa section technique n°3 « Carrosserie et Habillage ».

Congrès Multimateriaux 2017

Présidées par Daniel Couratin (Groupe Renault) et Louis David (Groupe PSA), ces deux journées d’échanges, de rencontres, de networking et de conférences - plus de 30 interventions d’experts - ont permis au 130 participants et aux 4 exposants d’évoquer les besoins pour les futurs véhicules, la réponse des nouveaux matériaux et des matériaux traditionnels mais aussi des enjeux industriels et des techniques d’assemblage dans un monde en pleine mutation.

Daniel Couratin a répondu à nos questions et proposé 3 papiers majeurs, exposés à cette occasion en exclusivité pour notre Revue des Ingénieurs de l’Auto.

1/ C’est une première édition pour la SIA et votre Section Technique . Pourquoi un tel thème aujourd’hui dans une période de fortes mutations technologiques plus  tournées sur la connectivité, sur l’autonomie des véhicules, sur l’électrification, le big data ?

Le thème comprend 2 mots importants : Multimatériaux et Allègements

D’abord parlons des besoins en allègement . Même si des mutations technologiques nouvelles sont apparues pour les futurs véhicules, les exigences en réduction d’émission de CO2 n’ont pas disparu pour autant : elles sont même de plus en plus drastiques. Or, la réduction de masse des véhicules est un des leviers qui contribue à la réduction des émissions de CO2. Après plusieurs dizaines d’années où la masse des véhicules n’a fait qu’augmenter de façon importante et ceci  pour différentes raisons : sécurité passive (ABS, EST, …), équipements nouveaux (climatisation, …) nous ne sommes qu’au début de l’inversion de cette tendance. Beaucoup de choses restent à faire.

Ensuite, pourquoi multimatériaux ? Les véhicules ont longtemps été « métalliques » avec un peu de plastique. Ils le sont encore en grande partie. Des tentatives pour changer complètement de technologies sont apparues chez certains constructeurs : caisse toute alu pour certains, caisse en composite fibres de carbone pour d’autres. Or ces changements radicaux sont excessivement chers, ce qui pousse les constructeurs généralistes à imaginer des solutions intermédiaires ‘économiques’ mixant matériaux traditionnels et nouveaux matériaux.

Poussés par les exigences de réduction de masse, les producteurs de matériaux ainsi que les transformateurs ont fait ces dernières années des progrès conséquents pour mettre à disposition des constructeurs de nouvelles technologies associant nouveaux matériaux et nouveaux procédés de mise en œuvre. Ces progrès viennent des producteurs et transformateurs de composites mais aussi des producteurs de matériaux plus traditionnels.

Cela construit une offre de matériaux concurrents et complémentaires permettant de construire des solutions multimatériaux innovantes avec le bon matériau au bon endroit. 

2/ Comme pour tout congrès de la SIA c’est une belle occasion d’échanger, de networking pour penser l’avenir. Quel bilan tirez-vous et quel bilan ont tiré vos congressistes de cette première édition ?

C’était une première édition riche par le nombre de congressistes (plus de 130), par le nombre de sociétés présentes et par la diversité des sujets abordés. 

Cette conférence a permis de regrouper constructeurs automobiles, équipementiers, fournisseurs de matériaux et universitaires de différents horizons. Elle a permis de faire le point sur :

  • les avancées des matériaux traditionnels et de leurs techniques de mise en œuvre
  • l’état de maturité des nouveaux matériaux
  • les techniques d’assemblages sans lesquelles les solutions multimatériaux ne pourraient exister.

L’exposition a également été l’occasion de faire se rencontrer exposants et utilisateurs potentiels

Enfin, cette conférence a permis à la section ST3 de la SIA de faire connaître ses activités.

3/ Quels ont été les grand thèmes et les grandes questions à court et moyen terme qui ont animé votre Congrès ?

5 grands thèmes ont permis de couvrir le sujet.

  • 2 sur les matériaux proprement dits en confrontant matériaux traditionnels et nouveaux matériaux polymères.
  • 1 thème sur les nouveaux procédés de mise en œuvre des matériaux composites
  • 1 thème sur le comportement et la modélisation
  • Enfin un thème sur les assemblages sans lesquels nous ne sauront pas associer des matériaux différents.

Le débat est ouvert, sans qu’une réponse définitive soit apportée, cette conférence a permis d’éclairer les questions de base suivantes : quelle évolution des matériaux pour répondre aux enjeux de l’allègement, à quelle vitesse se feront ces évolutions et à quel coût ?

 

Retrouvez le PROGRAMME du congrès sur la page dédiée ainsi que les papiers techniques dans PUBLICATIONS

 

Les pauses, déjeuners et le cocktail dinatoire organisés dans le hall de l’ESTACA au milieu de l’exposition organisée en parallèle ont apporté une touche de convivialité à ce congrès salué par tous.

Nous tenons à remercier les exposants, 3M, Loire Etude, SGS et la start-up GAMING de leur participation active à la réussite de cet évènement.

 Après le succès de cette première édition, le comité d'organisation a déjà été fortement sollicité pour reconduire l'opération. N'hésitez pas à contacter la SIA si vous souhaitez être informé des prochaines manifestations en lien avec cette thématique.

→ Contactez Molly Boissier – SIA Events manager : molly.boissier@sia.fr / 01 41 44 93 74